Les outils de tournage sur bois

 

L'outillage de tournage :

Une grande difficulté en tournage, encore plus qu'en sculpture est la prise de pièce :

  • L'accessibilité doit être plus grande : Un serre joint tournant empêcherait d'approcher un outil.
  • La vitesse de rotation pose des problèmes de sécurité.

La pièce peut être tournée en l'air ou entre pointes.

  • Tournage en l'air : permet de travailler sur la face avant par exemple pour creuser un plat. Nécessite souvent un outillage spécifique pour l'objet qui est plus rentable pour le travail en série.Ou un mandrin mais il faut aussi préparer la pièce.

    Contre-pointe de tour à bois

  • Tournage entre pointes : Plutôt pour les pièces longues. L'extrémité de la pièce tournée est percée au foret à centrer. Une contre-pointe maintien la pièce dans le trou. Elles sont généralement montées sur roulement mais ce n'est pas obligatoire. Par contre il est bien utile de pouvoir la régler car la pièce prend souvent du jeu surtout dans le bois tendre et avec des griffes d'entrainement.

 

L'équerre à centrer :

Equerre à centrer     Un petit accessoire bien utile pour trouver le centre d'une pièce de bois cylindrique ou non. Permet de tracer des diagonales. Il faut quand même que la pièce ne soit pas trop tordue sinon la droite qui passe par les centres des faces n'est pas celle qui permettra de conserver le maximum de volume. Suis-je clair ? 

 

Les outils de tournage :

outils de tournage du bois

 

 outils pour tournage du bois     Les outils de tournage sont de section plus épaisse que les outils de sculpture. L'effort est beaucoup plus important qu'en sculpture et l'outil travaille en flexion. J'ai monté des manches plus long car en tournage  on ne cherche pas à être au plus prêt de la pièce et il faut encaisser le couple exercé sur l'outil et éventuellement les chocs en ébauche tant que l'on n'a pas une forme de révolution.

A gauche, la gouge à dégrossir puis le bédane pour l'ébauche.

Le troisième est la plane : c'est un ciseau très bien affûté avec lequel on fait des copeaux très fins qui s'envolent. Pour la finition. Particularité : Il est affûté des deux côtés, ne me demandez pas pourquoi. Si vous le savez, merci de me le dire dans le forum.

Enfin un ciseau affûté en demi-rond. On est amené à tailler des ciseaux de différentes formes suivant le travail.

 

La matière des outils de tournage :

      L'outil de tour est beaucoup plus solicité que l'outil de sculpture : La vitesse de coupe est importante ce qui fait chauffer l'outil, et le volume de copeau généré est énorme donc l'outil s'use vite. Il est donc préférable d'avoir des outils en acier rapide plutôt qu'en acier fondu.

L'acier rapide est l'acier des forêts à métaux (HSS) il supporte des températures élevées. En affûtage aussi il risque moins de brûler.

 

L'affûtage des outils de tournage :

       Pour le matériel d'affûtage, voir la page "affûtage des outils".

      La différence par rapport à la sculpture est que l'outil subi des contraintes beaucoup plus élevées, le tranchant doit être moins fragile. De plus en sculpture on cherche à faire pénétrer l'outil dans la pièce avec le moins d'effort possible. En tournage il doit être repoussé sinon il engage. L'angle d'attaque doit donc être faible et on peut donc avoir un angle de tranchant de l'ordre de 45 degrés.

La plane s'affute des deux côtés avec un angle de 15° Maxi. Ce qui donne un angle de tranchant de 20 à 30°.

 >>> Le chantournage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×